S'Inspirer

Vacances peace and love

autour des Vieilles Charrues

Expérience en Poher

Le Festival des Vieilles Charrues est un grand moment de fête collective et de convivialité. Des histoires s’y écrivent également…, y compris avec le pays. On revient chaque année à ce rendez-vous annuel puis ensuite pour découvrir cette Bretagne intérieure souvent méconnue. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir les pépites que recèle ce Coeur de Bretagne ainsi que toutes les activités de loisirs, en y séjournant avant et après le festival !

Coup de foudre au festival

Notre histoire est sans doute similaire à celle de nombreux jeunes qui se sont rencontrés au festival et qui gardent un lien avec cet évènement et sa région.

C’était en 1998, la France venait d’être Champion du Monde, on était tous black blanc beur. J’avais fini mes études et avec mes copines nous avions bien mérité de passer un bon moment aux Vieilles Charrues, que nous allions découvrir pour la première fois.

 

Vacances autour du festival

Depuis nous revenons tous les ans au festival fêter l’anniversaire de notre rencontre avec les copains. Et le cercle s’est agrandi car depuis trois ans on y vient avec nos enfants.

Nous logeons à deux familles dans un gîte un peu à l’extérieur de Carhaix. Mais grâce à la navette gratuite nous pouvons relier le festival sans prendre la voiture. Et quel bonheur de prendre le petit déjeuner au calme à la campagne !

Cette année nous avons programmé nos vacances en famille autour du festival, car en vérité on n’avait jamais pris le temps de bien découvrir Carhaix et le Poher. Nous voilà donc partis pour un séjour de deux semaines en plein cœur de la Bretagne, à découvrir cette région étonnante et détonante !

Arrivés le samedi après-midi dans notre gîte, nous sommes très bien accueillis par les propriétaires avec cidre et crêpes-maison. Nous optons ensuite pour une petite balade « souvenir » à la Vallée de l’Hyères qui s’est entre autres agrandie d’un parc aventure, d’un labyrinthe végétal et d’un golf.

Les habitués du Poher !

Au fil des jours, nous avons été surpris des activités à faire dans la région. Même nos ados, qui d’habitude ne décrochent pas leur nez de leurs tablettes, n’ont pas arrêté : vélo sur les voies vertes, canoë-kayak sur les glissières du Canal de Nantes à Brest, rando dans les Monts d’Arrée et dans les Gorges du Corong, puis fest-noz  et concerts au camping !  Le festival au milieu de notre séjour, suivi de journées nature pour se reposer, parfait tout cela !

En partant, ma fille, 17 ans, m’a confiée qu’elle comptait bien revenir l’année prochaine : elle a rencontré un « mec super génial » au festival. Il paraît qu’il est de Carhaix. Comme quoi, notre histoire d’amour avec le festival et le Poher n’a pas fini de s’écrire !

Préparez votre séjour

Instagram