© Anthony Carré
Découvrir

La Vélodyssée

La Vélodyssée est la partie française de l’EuroVélo 1. Cette odyssée porte bien son nom car elle constitue, avec ses 1290 kms, le plus long itinéraire-vélo de France. Elle traverse ainsi la Bretagne en son cœur et longe l’ensemble du littoral atlantique pour relier Roscoff au Pays Basque.

La « reine » des Voies Vertes

De la Vélodyssée à l’Eurovélo 1

L’achèvement des voies vertes dans les différents pays européens a permis la réalisation de très grands itinéraires. Parmi eux on trouve l’EuroVélo 1, dont la section française a été baptisée du nom évocateur de Vélodyssée. Elle emprunte la VV N°7 de Roscoff à Carhaix, carrefour des Voies Vertes à l’ouest de la Bretagne, pour y rejoindre le Canal de Nantes à Brest. Arrivés à Nantes, les férus de vélo peuvent enchaîner sur la Vélocéan qui les conduit jusqu’à Hendaye.

Mais La Vélodyssée fait partie d’un itinéraire bien plus vaste. En effet, l’EuroVélo 1 démarre du nord de la Norvège puis longe ses fjords. On prend ensuite le bateau pour débarquer en Ecosse. Après un détour par l’Irlande vous arrivez en Cornouailles anglaises. Là vous prenez le ferry pour accoster à Roscoff. On parcourt alors la Vélodyssée jusqu’au Pays Basque. Mais ce n’est pas tout ! Arrivé en Espagne, vous êtes invité à rouler jusqu’en Andalousie où il vous reste à bifurquer vers le Portugal ! Alors paré ?

A la découverte de la Bretagne intérieure

La Vélodyssée est un itinéraire exceptionnel à plus d’un titre. Outre son tracé reliant le nord-ouest de la France au sud-ouest, elle est composée à 72% de Voies Vertes. Empruntant en Bretagne d’anciennes lignes ferroviaires et le chemin de halage, elle permet ainsi aux cyclotouristes de rouler sur de véritables voies de circulation douce.

Son parcours est donc idéal pour une première rencontre avec la Bretagne intérieure. Coupé de l’ambiance survoltée des grands centres urbains, vous vous ressourcerez en découvrant une autre Bretagne. A peine quitté Roscoff, vous serez en effet gagné par l’âme des Monts d’Arrée. Prenez ensuite le temps de bifurquer par la légendaire Forêt de Huelgoat. Une fois Carhaix reliée, il reste à profiter de la quiétude du Canal de Nantes à Brest, véritable havre de paix au cœur de la Bretagne. A Glomel, on découvre la fameuse « tranchée des bagnards » pour ensuite arriver à l’Abbaye de Bon-Repos puis au Lac de Guerlédan blotti au milieu de forêts.

Cdb Aa0703 Piriou JacquelineCdb Aa0703 Piriou JacquelineCdb Aa0703 Piriou Jacqueline

J’ai aussi apprécié le parcours qui suit le Canal de Nantes à Brest, avec ces reflets, cette lumière… et encore ce lézard vert qui traverse la Vélodyssée et cet écureuil qui monte sur un sapin et me regarde comme pour m’encourager, mais qui s’enfuit dès que je sors mon appareil photo.…

Philippe, 60 ans, 1290 kms en 15 jours

Carhaix, ville-étape

Ancien nœud ferroviaire du Réseau Breton et halte fluviale au lieu-dit de Port-de-Carhaix, la ville est le point de convergence des Voies Vertes avec le Canal de Nantes à Brest. La Vélodyssée traverse ainsi la ville et rejoint le chemin de halage à environ 4/5 km plus au sud. Depuis l’achèvement de l’Eurovélo 1, nous avons le plaisir d’accueillir des cyclotouristes venus de toute l’Europe car Carhaix constitue l’étape idéale pour se ravitailler et passer une nuit réparatrice. Sur place, les cyclotouristes ont le choix entre de nombreux hébergements : chambres d’hôtes, hôtels, gîte d’étape, camping et gîtes à la nuitée.

Outre l’itinérance, séjourner dans le Poher permet de profiter de ce maillage en parcourant des boucles associant le Canal et les Voies Vertes. A partir de Carhaix, il est en effet possible de marier des trajets via les VV 6 et 7 pour revenir ensuite par le Canal. S’aménager de véritables étapes permet de découvrir les pépites du patrimoine du cœur de la Bretagne. Par ailleurs la ville propose de nombreux équipements de loisirs : espace aqualudique, parcours-aventure dans les arbres, golf et sites culturels permettant de varier les activités.

Préparer son itinéraire

Contactez les offices de tourisme afin de vous procurer la carte des Voies Vertes en Bretagne et le guide du Canal de Nantes à Brest. Pensez également à leur demander les plans de villes, en cas de traversées d’agglomérations, ainsi que leurs listes des hébergements tout au long du parcours !

Autre précieux support, le site internet de la Vélodyssée qu’il ne faut pas hésiter à consulter !

Pourquoi on aime

Immersion en pleine nature

Découverte douce du territoire

Un itinéraire bien balisé

La quiétude au bord du Canal

On croise des cyclotouristes de toute l’Europe !

On rencontre plein d’animaux !

Des hébergements tout au long du parcours

Un accueil très sympa chez les habitants

Nos autres incontournables